Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JAPON BALADES

JAPON BALADES

Bienvenue sur mes pages de petits voyages en images à travers le pays où je vous propose, en complément d'un guide, ou de mon livre par exemple, un bel éventail d'aperçus dans toute la simplicité de Haïkus.


Kyôto : Le Higashi-Honganji (temple du voeu originel de l'Est) et le Nishi-Honganji (temple du voeu originel de l'Ouest) UNESCO

Publié le 28 Mai 2014, 17:30pm

Catégories : #KYOTO

Pas très loin à pied de la grande gare principale, ces deux vastes établissements de bois à l'architecture impressionnante peuvent représenter une bonne introduction dans le monde des temples et du bouddhisme japonais.

Le Higashi-Honganji 東本願寺 (Temple du Voeu Originel de l'Est)

Le plus grand toit de bois du monde (76 m de long et 58 de large) couvre le Goei-dô, Salle du Fondateur, vaste espace à tatamis où vous pourrez vous asseoir, prier, vous imprégner des lieux, des prestigieuses dorures, du regard bienveillant des bouddhas, tout cela formellement interdit de photographier.

Fondé en 1602 par le shogun (un général-guerrier et gouverneur dans l'ancien Japon) TOKUGAWA Iéyasu, ce temple est le siège de la branche Shin-shû (Vraie Terre Pure) de la secte bouddhiste Jôdo.

Magnifique et immense porte (門 Mon')

Magnifique et immense porte (門 Mon')

Cette porte est ornée de minutieux détails sculptésCette porte est ornée de minutieux détails sculptés

Cette porte est ornée de minutieux détails sculptés

La Salle du Fondateur couverte de son plus grand toit de bois du monde!

La Salle du Fondateur couverte de son plus grand toit de bois du monde!

Sur le pont qui relie les deux édifices, cette luge qui servait à descendre les troncs d'arbres des hauts des montagnes en glissant sur la neige, afin de bâtir le temple, et... une corde tressée de 69 m et 375 kg entièrement faite de... cheveux de femmes ! fidèles les ayant donnés en offrande pour le succès de la reconstruction des halls en 1895. En effet, de meilleure qualité que les cordes de l'époque, elle servait à hisser les lourds piliers. Le concept est impressionnant même si, pas très ragoutant car, honnêtement, ressemble à de vieux poils d'animaux miteux.Sur le pont qui relie les deux édifices, cette luge qui servait à descendre les troncs d'arbres des hauts des montagnes en glissant sur la neige, afin de bâtir le temple, et... une corde tressée de 69 m et 375 kg entièrement faite de... cheveux de femmes ! fidèles les ayant donnés en offrande pour le succès de la reconstruction des halls en 1895. En effet, de meilleure qualité que les cordes de l'époque, elle servait à hisser les lourds piliers. Le concept est impressionnant même si, pas très ragoutant car, honnêtement, ressemble à de vieux poils d'animaux miteux.Sur le pont qui relie les deux édifices, cette luge qui servait à descendre les troncs d'arbres des hauts des montagnes en glissant sur la neige, afin de bâtir le temple, et... une corde tressée de 69 m et 375 kg entièrement faite de... cheveux de femmes ! fidèles les ayant donnés en offrande pour le succès de la reconstruction des halls en 1895. En effet, de meilleure qualité que les cordes de l'époque, elle servait à hisser les lourds piliers. Le concept est impressionnant même si, pas très ragoutant car, honnêtement, ressemble à de vieux poils d'animaux miteux.

Sur le pont qui relie les deux édifices, cette luge qui servait à descendre les troncs d'arbres des hauts des montagnes en glissant sur la neige, afin de bâtir le temple, et... une corde tressée de 69 m et 375 kg entièrement faite de... cheveux de femmes ! fidèles les ayant donnés en offrande pour le succès de la reconstruction des halls en 1895. En effet, de meilleure qualité que les cordes de l'époque, elle servait à hisser les lourds piliers. Le concept est impressionnant même si, pas très ragoutant car, honnêtement, ressemble à de vieux poils d'animaux miteux.

Kyôto : Le Higashi-Honganji (temple du voeu originel de l'Est) et le Nishi-Honganji (temple du voeu originel de l'Ouest) UNESCOKyôto : Le Higashi-Honganji (temple du voeu originel de l'Est) et le Nishi-Honganji (temple du voeu originel de l'Ouest) UNESCO
Le Jôdo Shinshû ou l'éveil bouddhique pour tous
La branche bouddhiste Jôdo Shinshû (de la vraie terre pure), fondée par le moine Shinran Shônin (1173-1263), est l'une des plus répandues au Japon Elle compte environ 8 millions de fidèles et des milliers de temples. Et pour cause, ce nouvel enseignement fut révolutionnaire, puisqu'il offrait à tout un chacun, même les plus démunis, les analphabètes, la possibilité de réaliser l'éveil bouddhique, sans passer par de fastidieuses pratiques ésotériques ou actions méritoires. Ce nouveau courant bouddhiste représente donc une voie, tout simplement par la foi et la prière, à la lumière du bouddha Amida et à son "voeu originel"de paix et de bonheur.
L'empereur Meiji (1868-1912), beaucoup plus tard, gratifia Shinran du titre posthume de « Grand Maître qui a vu la vérité ».
Une statue du moine Shinran à Kyôto

Une statue du moine Shinran à Kyôto

Le Nishi-Honganji 西本願寺 (Temple du voeu originel de l'Ouest)

A quelques centaines de mètres, voici donc le Nishi-Honganji. Classé à UNESCO parmi les monuments historiques de l'ancienne Kyôto, il appartient également à la secte Jôdo.

Celui-ci, le plus ancien, fut fondé durant l'ère Kamakura (1185-1333) à Osaka, puis déplacé et reconstruit à Kyoto en 1591.

Beau, grand, majestueux. Le vieux bois patiné craque et siffle sous les pas. Un moment de détente où les foules ne sont pas trop envahissantes..
Beau, grand, majestueux. Le vieux bois patiné craque et siffle sous les pas. Un moment de détente où les foules ne sont pas trop envahissantes..Beau, grand, majestueux. Le vieux bois patiné craque et siffle sous les pas. Un moment de détente où les foules ne sont pas trop envahissantes..
Beau, grand, majestueux. Le vieux bois patiné craque et siffle sous les pas. Un moment de détente où les foules ne sont pas trop envahissantes..

Beau, grand, majestueux. Le vieux bois patiné craque et siffle sous les pas. Un moment de détente où les foules ne sont pas trop envahissantes..

Derrière le bâtiment, à gauche, de beaux espaces de gravillons clairs plantés de pins tordus, ainsi qu'une magnifique porte peinte à ne pas manquer!

☆Pourquoi deux "Honganji"? Tokygawa Iéyasu (1543-1616) Shogun gouverneur de l'époque, par crainte d'un trop plein de pouvoir de par ce courant religieux sur le peuple, décida tout simplement, en 1602, de le scinder en deux!

☆Ce que j'ai aimé dans ces deux sites: l'immensité des bâtiments, les détails des sculptures et des dorures qui offrent un très beau contraste avec le vieux bois foncé.

☆Entrée gratuite pour les deux.

Kansaijin

Kyôto : Le Higashi-Honganji (temple du voeu originel de l'Est) et le Nishi-Honganji (temple du voeu originel de l'Ouest) UNESCOKyôto : Le Higashi-Honganji (temple du voeu originel de l'Est) et le Nishi-Honganji (temple du voeu originel de l'Ouest) UNESCOKyôto : Le Higashi-Honganji (temple du voeu originel de l'Est) et le Nishi-Honganji (temple du voeu originel de l'Ouest) UNESCO

Ci-dessous, mon livre... papier ou à télécharger pour beaucoup moins cher!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents