Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JAPON BALADES

JAPON BALADES

Bienvenue sur mes pages de petits voyages en images à travers le pays où je vous propose, en complément d'un guide, ou de mon livre par exemple, un bel éventail d'aperçus dans toute la simplicité de Haïkus.


Kyôto : Les gâteaux Yatsuhashi 八つ橋, spécialité de Kyôto

Publié par Kansaijin sur 30 Septembre 2017, 08:00am

Catégories : #À boire & à manger, #KYOTO

Yatsuhashi traditionnels au thé vert et à la cannelle

Yatsuhashi traditionnels au thé vert et à la cannelle

C'est LE gâteau japonais spécialité de Kyôto par excellence, et il est dé-li-cieux...enfin pour ceux qui aiment ce type de douceurs asiatiques un peu collantes, et qui, comme moi, ont un penchant pour la pâte crue, comme la pâte à tarte!

Alors, ce sont comme de gros raviolis à base de pâte de riz cuite à la vapeur, fourrés de purée de haricots rouges ou blancs, et saupoudrés de Kinako (farine de soja) pour ne pas qu'ils collent. Ils sont donc mous, souples, pâteux, moelleux, et accompagnent à merveille un thé japonais. Leur goût est fin et subtil.

ll existe deux saveurs traditionnelles qui sont, pour moi et pour beaucoup, les meilleures: la cannelle (Nikki) et le thé vert (Matcha). Après on s'adonne à toutes les fantaisies possibles, de la patate douce au chocolat, en passant par le Sakura, la fraise, le citron, même la limonade! Pas mal aussi, ceux au sésame noir, avec un aspect particulier, très"zen", et qui donnent un magnifique contraste avec le vert lumineux d'un thé Matcha.

Au citron, au thé anglais, et au sésame noirAu citron, au thé anglais, et au sésame noir

Au citron, au thé anglais, et au sésame noir

Les Yatsuhashi se vendent aussi tels quels non fourrés, ou alors cuits sur plaque chauffante, en prenant la forme de petits Kotos (instrument traditionnel japonais à cordes). En bouche, ils deviennent alors biens craquants sous la dent et très légers... Ceux-ci sont, la plupart du temps parfumés à la cannelle.

Yatsuhashi cuits parfumés à la cannelleYatsuhashi cuits parfumés à la cannelleYatsuhashi cuits parfumés à la cannelle

Yatsuhashi cuits parfumés à la cannelle

Si l'on trouve de ces gâteaux dans tous les magasins de souvenirs de Kyôto et même ailleurs, il est possible, sur certains sites touristiques, et très particulièrement sur Ninèn et Sannén-zaka (lien ci-dessous) de faire de véritables dégustations. Certains magasins vous offrent même le thé avec, comme celui au pied du temple Kiyomizu-dèla.

Plateau de dégustation chez un machand de Sannèn-zaka à Kyôto

Plateau de dégustation chez un machand de Sannèn-zaka à Kyôto

Je ne manque jamais d'acheter une boîte de Yatsuhashis (ou d'en faire une indigestion!) à chaque fois que je me rends à Kyôto. Absolument pas gras, pas trop trop sucrés, originaux, autant dire que je les adore!

Kansaijin

☆ Yatsuhashi 八つ橋 signifie "huit ponts". La raison en est que, dans sa forme cuite, il ressemble aussi à une planche de bois. Ainsi est née une légende, dans laquelle une mère, afin que ses enfants puissent la rejoindre sur l'île où elle travaillait, aurait jeté huit rectangles de bois en enfilade sur l'eau depuis le rivage.

☆Existant depuis l'époque Edo (1603-1868), ce gâteau japonais aurait gagné un prix à l'exposition universelle de Paris en 1889 (pour laquelle avait été construite la tour Eiffel).  Incroyable!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Boyan 11/02/2018 01:37

« Nama yatsuhashi » désigne aussi la version crue, non ?
:)

Kansaijin 11/02/2018 04:45

Ceci dit "nama" signifie "cru" mais ce n'est pas la traduction exacte.On appelle aussi "nama", les choses qui ne sont pas grillées et qui ont un aspect ou une consistance de cru! Comme par exemple les "nama choco", comme ils appellent les truffes en chocolat! Et ici, les "nama yatsuhashi" ne sont pas crus non plus comme on l'entend en français puisqu'ils sont cuits vapeur!

Kansaijin 11/02/2018 04:34

Tout à fait :) Puisque "nama" signifie "cru"!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents