Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JAPON BALADES

JAPON BALADES

Bienvenue sur mes pages de petits voyages en images à travers le pays où je vous propose, en complément d'un guide, ou de mon livre par exemple, un bel éventail d'aperçus dans toute la simplicité de Haïkus.


Chroniques: Le 16 mars 2018

Publié par Kansaijin sur 16 Mars 2018, 17:55pm

Catégories : #Chroniques

Kombu-cha

Kombu-cha

Cet hiver a été particulièrement froid, glacial, même si, une fois de plus, la neige tombée n'a pas tenu dans la région d'Osaka au soulagement de tous. Suis-je donc la seule à aimer la neige? Je garde en mémoire, lors d'une visite du temple Ryôan-ji (voir article) envahi et troublé par d'épais flocons blancs, lorsque que, le visage gelé et désagréablement humide, les mains frigorifiées, je suis sortie du jardin et que, d'une petite échoppe de bambou, une vielle dame au large sourire réconfortant nous a proposé un Kombu-cha, cet original bouillon de thé vert aux algues parfumé à la prune aigre. Il était brûlant et nous a réchauffés jusqu'au fond des os, à la manière d'un vin chaud dans le froid glacial d'un marché de Noël. Du coup (puisque cette expression semble incroyablement en vogue maintenant en France avec"en fait", puisqu'on l'entend à chaque coin de phrase, alors du coup, je l'utilise) j'en ai acheté un paquet dont je me délecte aujourd'hui encore. L'impression de déguster, vivre le Japon! Le goût, fin, élégant, se situe entre le thé et le bouillon, avec cette petite note aigre et fleurie de la prune Umé.

Catalogue de robes de mariées design, très chères d'un créateur japonais, mais... les modèles sont toutes des Occidentales! Pourquoi, puisque la clientèle visée est japonaise? Ma fille me dit que "mais maman, tu ne sais pas que comme ça, ça fait plus cher, plus précieux?" Non. Pourquoi ne pas faire porter ces robes à des Asiatiques pour que les clientes aient une meilleure idée de l'effet qu'elles peuvent produire sur elles-mêmes?

Après les cafés à chiens, à chats, à lapins, à cochons même..., voici la grande mode des cafés à hiboux: Fukurô-cafés, fleurissant un peu partout, chose qui me choque. Au Japon, cet oiseau porte bonheur car son nom contient le son "Fuku"qui veut dire "bonheur"ou"prospérité". Si en plus on peut faire l'expérience originale d'en avoir un perché sur son épaule et se faire photographier avec pour se mettre sur Instagram...! Mais malheureusement, pardon de la jouer rabat-joie, si l'on réfléchit et écoute les discours des spécialistes, si ces oiseaux semblent nous porter bonheur, cela est loin d'être le cas dans l'autre-sens, où il s'agit plutôt d'un calvaire. Premièrement ils sont enfermés dans des espaces restreints et ne peuvent pas voler, ensuite, animaux nocturnes, ils sont de service le jour pendant de longues heures où ces pauvres bêtes indépendantes et solitaires qui n'apprécient pas le contact tactile sont sans cesse tripotées. Non, vraiment, c'est pas chouette (il fallait que je la place)! Personnellement, ça m'attriste. Je boycotte donc ces endroits en vous invitant à faire de même et à préférer les bons vieux cafés à chiens et à chats qui sont régulièrement promenés et adorent la chaleur humaine!

Le thème de la leçon de français d'aujourd'hui: Serge Gainsbourg, dont, au passage, j'apprécie le talent, la poésie, le rythme, la voix, en fermant un oeil sur son côté Gainsbarre grossier et incivil. Aah si je pouvais m'exprimer artistiquement comme lui! Rares sont les Japonais qui le connaissent. Le texte met l'accent sur sa "laideur"en mentionnant aussi "l'homme à la tête de chou". Mes étudiants et étudiantes, à l'unanimité, après avoir regardé plusieurs photos de lui, l'ont trouvé beau et très classe, à l'instar des plus grands acteurs, ne comprenant pas du tout cette perception négative de lui en France. Il aurait fait des ravages au Japon, notre Serge, et bien pu se réconcilier avec son physique! Comme quoi la perception de la beauté n'a vraiment rien d'objectif!

Sinon, j'aime bien manger des pousses d'ail ou de fines tranches de Rènkon (bulbes de lotus), ou un mélange des deux, sautés dans de l'huile de sésame ou d'olive, tout simplement assaisonnés au sel et de poivre ; le printemps arrive à petits pas avec un jour doux et un jour froid et quelques giboulées venteuses comme en France ; bientôt la floraison des Sakuras, les magasins ornent déjà leurs rayons de cascades de ces fleurs en synthétique fraichement rose clair. Aujourd'hui, une envie de gâteaux. En passant dans la galerie commerciale souterraine d'Osaka où les grands magasins exposent à foison des pâtisseries, plus belles, plus appétissantes les unes que les autres, j'ai craqué pour un cheesecake au caramel salé et à l'amande, et une sorte d'Opéra au thé matcha chez Anténor, pour le thé, au milieu de cet après-midi gris, pluvieux, froid et venteux. Dans la boite, la vendeuse met des sachets de glace sèche pour garder au frais (je n'ai jamais vu ça en France, peut-être le fait-on à Paris, chez les grands pâtissiers?), met ceci dans un beau sachet de papier, puis, afin qu'il ne soit mouillé par la pluie, couvre celui-ci de plastique transparent. Le service Japonais! Peut-on trouver mieux?

Voilà, bon début de printemps et à bientôt!

Kansaijin

 

Pousses d'ail et Rènkon (bulbe de lotus) sautésPousses d'ail et Rènkon (bulbe de lotus) sautés

Pousses d'ail et Rènkon (bulbe de lotus) sautés

Hibou promené dans la rue afin de faire de la publicité pour un café à hiboux

Hibou promené dans la rue afin de faire de la publicité pour un café à hiboux

Chroniques: Le 16 mars 2018 Chroniques: Le 16 mars 2018
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eden haini 17/03/2018 01:59

C'est trop bien écrit ! Je plaide coupable pour le "du coup" et "en fait" haha.
Moi aussi je suis d'accord sur les cafés à chouettes, je ne comprends même pas que des gens y aille pour encourager ça (dans le même genre j'ai vu reptiles et cie). Mon âme de vegan hurle mais en même temps de nos jours la photo instagram prime sur tout le reste et surtout le bien-être animal :(

Kansaijin 17/03/2018 05:37

Merci pour ton commentaire Eden!
Alors du coup toi aussi en fait? :D Bah, c'est que t'es une fille branchée, si ce mot n'est pas encore tombé dans le has been aujourd'hui! Moi aussi, je me surprends à les utiliser, mais, en fait, en ce qui me concerne, c'est plutôt "en fait"!
Ah tu es vegan? Moi aussi! Fais attention de ne pas manquer de protéines ou de vitamine B12, regarde sur le net!
Eh oui, instagram! C'est bien parce qu'on peut partager et transmettre plein de choses en un coup d'oeil, et pas bien parce que ça reste trop dans l'image, au détriment du fond des choses... Les vendeurs surfent sur la tendance en créant des choses des plus tape à l'oeil possible pour en faire leur business, quand ils ne sont pas peinés par le côté superficiel que les consommateurs en font, comme ce glacier japonais qui avait crée des cônes sertis de jolis bonbons à la façon de bijoux que beaucoup de clients, après avoir pris leur photo Insta, mangé la glace, jetaient à la poubelle! Et ces soupes et desserts arc en ciel qui nous intoxiquent avec leurs colorants, et nos hiboux... Bref! :( Instagram, oui, ça peut être sympa, mais il faudrait penser à prendre un peu de recul!

Cherry Wood 16/03/2018 19:25

Je suis complètement en accord avec toi concernant le café à hiboux/chouettes, ces pauvres oiseaux...il faut boycotter ces cafés !

J'adore l'illustration sur le sachet (?) de la première photo. Très jolies tes photos hivernales avec les arbres dénudés se reflétant sur l'eau.

Kansaijin 17/03/2018 05:11

Merci pour ton commentaire Cherry! Sur la 1ere photo, le sachet est le paquet de petits sachets de poudre de Kombu-cha que j'ai acheté à la sortie du jardin du temple Ryoanji 龍安寺, c'est écrit en haut à droite. C'est vrai qu'il est beau!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents