Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JAPON BALADES

JAPON BALADES

Bienvenue sur mes pages de petits voyages en images à travers le pays où je vous propose, en complément d'un guide, ou de mon livre par exemple, un bel éventail d'aperçus dans toute la simplicité de Haïkus.


Chroniques : le 11 juillet 2018

Publié par Kansaijin sur 11 Juillet 2018, 19:10pm

Catégories : #Chroniques

Asagao 朝顔 (litt: visage du matin), fleur de l'été japonais

Asagao 朝顔 (litt: visage du matin), fleur de l'été japonais

Non, je ne pourrai, à l'instar de Jacques Brel vous offrir "des perles de pluie venues de pays où il ne pleut pas", car oui, il pleut beaucoup au Japon à la saison de sa mousson, et, comme tout le monde, vous avez très probablement suivi à travers les médias notre épisode d'averses incessantes de la semaine passée qui ont duré trois jours et trois nuits, entrainant, derrière ses airs anodins, malheureusement, la mort et la disparition de plus de 100 personnes, ainsi que d'important dégâts matériels, bien davantage que notre précédent séisme. Une catastrophe de plus dans ce pays relativement serein, où les plus terroristes semblent être les éléments naturels.

Je n'avais jamais vu cela de ma vie, pleuvoir de cette manière, sans arrêt, sans une once d'éclaircie durant tout ce temps. Non, pas vraiment de vent, de tourbillon, de tempête, juste pleuvoir, insidieusement, balayant parfois d'un souffle énergique les toits de fumées d'eau. Puis les gouttières se sont mises à projeter des trombes d'eau, les rivières à gonfler, brunir, raser tout sur leur passage, maisons, et même ponts! Le modeste fleuve Yodogawa qui traverse Osaka prit étrangement des allures de Mékong!

Par conséquent, une fois de plus, paralysies du réseau ferroviaire, personnes bloquées impromptueusement dans des gares.

Des étudiants me lancent en français, assez fiers d'eux, qu'il "pleut des chats et des chiens"! D'où m'ont ils encore sorti cette expression surréaliste que je ne pourrai pourtant, pour cause, pas qualifier de "sans queue ni tête"? De l'anglais parait-il. Eh non, pardon, on ne dit pas ça en français, surtout que l'image n'est pas du tout parlante. "Existe-t-il une expression populaire alors pour dire qu'il pleut très fort?" "Oui: il pleut des cordes". Ils semblent déçus. "Ah! mais... rien avec des animaux?" J'hésite. Est-ce bien mon rôle de leur enseigner des choses pareilles? Bon, puisqu'ils y tiennent et au risque de choquer: il pleut comme vache qui pisse. J'ai droit alors à une quinzaine de paires d'yeux me fixant mi-stupéfaits mi-amusés accompagnés de quelques rires hésitants. Pour briser le malaise, j'enchaine avec le fait que l'environnement influe énormément sur la culture, et, par extension, sur la langue. La France est un grand pays à vaches (au propre comme au figuré d'ailleurs), et, de ce fait, il existe beaucoup d'expressions mettant en scène cet animal, à commencer par "vachement", puis "ah la vache!", "peau de vache", "c'est vache", "une vacherie", "le plancher aux vaches", "les vaches maigres", "les vaches à lait", "la vache enragée", et ..."parler français comme une vache espagnole" ajoute un monsieur dont cela s'avère justement le cas!

Puis, dimanche 日曜日, Nichiyôbi, le "jour du soleil", l'épaisse voûte grise qui nous servait de ciel s'est faite plus haute, les nuages se sont déchirés sur des pans de bleu inespéré. Lundi matin, pour commencer la nouvelle semaine, nous nous retrouvions soudain plongés au coeur de l'été, sa luminosité intense, sa chaleur, ses couleurs, et, surtout, le chant vibrant des cigales!

Joyeux été à tous!

Kansaijin

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michel 12/07/2018 19:45

En effet des scènes impressionnantes. J'ai vu que la ville de Kurashiki avait été durement touchée. Nous l'avions visitée en 2007 en partant d'Okayama.
jours de pluie j'imagine très bien pour l'avoir vécu à Nasik en Inde mais c'est plus habituel car lié à la mousson.Bon courage et bel été ....... en France? comme d'habitude

Kansaijin 14/07/2018 07:19

Eh oui, ces pluies s'étaient fixées sur une ligne allant de Kyushu au Kansai, et c'est la région d'Hiroshima qui a connu le plus de dégâts. Ici aussi, c'est lié à la mousson, où l'on a plutôt de grosses averses parsemées de quelques pauses et éclaircies, mais là c'était incessant et toujours lourd et gris, sans répit. Là, je suis contente, il fait la canicule humide habituelle, mais c'est l'été, comme j'aime! Merci Michel ! Oui, en France, en Europe, comme d'habitude. C'est un besoin! Bises

Gagaie 11/07/2018 16:26

En effet, j'ai lu sur internet ce terrible épisode climatique. A la télévision, c'est tellement la liesse pour le football que le reste est occulté...
Décidément, j'adore lire les petites anecdotes concernant tes élèves. C'est marrant, les approches des uns et des autres concernant une langue.
La fleur bleue est de toute beauté, il me fait penser à un joli liseron.

Bises et bel été à toi aussi ! ☺

Kansaijin 14/07/2018 07:33

Merci encore Gagaie pour tes commentaires toujours flatteurs et encourageants :) qui font du bien, réaliser que l'on écrit pas dans le vide et que, parmi les nombreuses vues affichées sur les statistiques, il y a peut-être moins que je ne le pense de gens échoués ici par hasard, sur des informations qu'ils ne cherchaient pas! La fleur bleue est, en effet, un liseron. C'est la fleur emblême de l'été japonais. J'ai mis le petit article à ce sujet que j'avais écrit il y a quelques années sous celui-ci. Schmoutz!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents