Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JAPON BALADES

JAPON BALADES

Bienvenue sur mes pages de petits voyages en images à travers le pays où je vous propose, en complément d'un guide, ou de mon livre par exemple, un bel éventail d'aperçus dans toute la simplicité de Haïkus.


Eté : La glace traditionnelle japonaise millénaire, le Kakigori かき氷

Publié par Kansaijin sur 16 Juillet 2018, 17:36pm

Catégories : #À boire & à manger, #De saison

Mon Kakigôri préféré, le Uji Kintoki 宇治金時, un grand classique, nappé de thé vert naturel, de lait concentré, avec une bonne cuillérée de haricots rouges sucrés, et quelques boules de riz glutineux. Si japonais!  ☆Ma soeur, en découvrant cette photo, y voyait, à priori, un bol de riz aux épinards nappé de crème fraîche, avec des oeufs durs et des haricots rouges!

Mon Kakigôri préféré, le Uji Kintoki 宇治金時, un grand classique, nappé de thé vert naturel, de lait concentré, avec une bonne cuillérée de haricots rouges sucrés, et quelques boules de riz glutineux. Si japonais! ☆Ma soeur, en découvrant cette photo, y voyait, à priori, un bol de riz aux épinards nappé de crème fraîche, avec des oeufs durs et des haricots rouges!

Il est possible de le consommer toute l'année, mais ce délice de rafraichissement se dévore beaucoup plus volontiers dans la canicule de l'été, idéalement dans un petit café ombragé de Kyoto, à une table de bois, derrière un store de paille où filtrent les couleurs lumineuses d'un jardin vert, d'un bassin de carpes.

Il s'agit de pure glace finement râpée en neige légère, que l'on imbibe de sirop aux parfums variés, agrémentée parfois de fruits, de boules de crème glacée et toutes autres fantaisies possibles.

Cet en-cas daterait de l'ère Heian (795-1185) ! Il en est fait référence notamment dans le célèbre livre écrit à cette époque, Makura no Sôshi (en français: "Notes de chevet") de l'auteure Sei Shônagon. Dans sa forme archaïque, le Kakigôri était bien sûr moins sophistiqué, simplement nappé de sirop de sucre où d'une sorte de réglisse. Maintenant, la neige de glace se fait encore plus fine et vaporeuse, aérienne à l'effigie de la barbe à papa!

Je me suis donc demandée comment, il y a plus de 1000 ans, on pouvait bien conserver la glace de l'hiver! Eh bien, à partir du 5e siècle déjà, il aurait existé ce que l'on appelle "Himuro", des bâtiments spéciaux où celle-ci était stockée, enveloppée de paille, déposée dans des cavités fraîches. Et notre Kakigôri était alors un aliment de luxe, réservé à la noblesse. Quels chanceux que nous sommes aujourd'hui, plus aisés que les nobles d'antan!

Pour qui ne connait pas ce merveilleux dessert, je vous invite vivement à le découvrir encore sous toutes ses couleurs et toutes ses variantes dans la magnifique exposition qui se trouve sur google images en tapant Kakigori!

Kansaijin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lisa 16/07/2018 14:14

Miam ! J'en veux !

Gagaie 16/07/2018 12:34

Mon correspondant japonais m'a envoyé une carte postale ayant pour image ce dessert à la glace râpée. Les couleurs sont merveilleuses, je serais curieuse de goûter.
Ca me fait penser un peu à la "granita" mangée en Sicile. Glace pilée avec du sirop.

Bonne semaine, matane ! ♫

Kansaijin 16/07/2018 14:03

C'est vrai, ça y ressemble ;) Bonne semaine à toi aussi! Ici, c'est férié aujourd'hui, à l'occasion du Jour de la Mer!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents