Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JAPON BALADES

JAPON BALADES

Bienvenue sur mes pages de petits voyages en images à travers le pays où je vous propose, en complément d'un guide, ou de mon livre par exemple, un bel éventail d'aperçus dans toute la simplicité de Haïkus.


Eté: La tradition des cadeaux Ochûgen

Publié par Kansaijin sur 27 Juillet 2018, 14:59pm

Catégories : #De saison, #Culture

Magnifiques, délicieuses énormes (8cm de large) pêches que notre oncle avait l'habitude de nous envoyer en guise de Otchûgèn même s'il ne nous était redevable de rien. Dommage qu'il ait, lui aussi, dirait-on, depuis quelques années abandonné la tradition...

Magnifiques, délicieuses énormes (8cm de large) pêches que notre oncle avait l'habitude de nous envoyer en guise de Otchûgèn même s'il ne nous était redevable de rien. Dommage qu'il ait, lui aussi, dirait-on, depuis quelques années abandonné la tradition...

Cette tradition, datant de l'époque Edo (1603-1868), se pratique actuellement au coeur l'été, de la mi-juillet à la mi-août. Il s'agit d'offrir des présents de reconnaissance et de respect à des personnes à qui l'on est redevable des services rendus, le plus souvent supérieurs hiérarchiques, médecins,  professeurs, mais aussi famille, beaux-parents, amis...

Ce cadeau se présente sous la forme d'une jolie boite qui contiendra mets, boissons plus ou moins raffinés, stocks de produits de consommation utiles, comme bouteilles d'huile, paquets, de lessive, savons... joliment rangés. Elle sera recouverte d'un papier blanc, orné d'un dessin de ruban avec imprimé les lettes お中元 (Otchûgèn), puis votre nom finement calligraphié au pinceau par le service vente du magasin où il est acheté. Oui, un Ochûgèn a ses règles, ses codes bien précis, jamais artisanal. Bon, si vous êtes un Gaijin (étranger), on vous pardonnera avec une tendre condescendance votre cadeau fait et emballé maison en guise de Otchûgèn! Et si autrefois on apportait directement en main propres le présent à son destinataire, maintenant, on l'enverra plus volontiers, et les vendeurs s'occupent aussi de ce service.

Mais qu'en est-il du Otchûgèn aujourd'hui? Comme toutes les traditions, elle se dilue au fil du temps. Dommage? NON, m'assurent les gens plissant leur nez et secouant énergiquement leur main dans un geste de rejet, "Mèèèèndokusai"  (compliqué, barbant),  disent-ils, coûteux, encombrant, superficiel, encourage le zèle et les rapports de force sans fin... C'est pourquoi beaucoup d'entreprises aujourd'hui l'interdisent!, comme celle de mon mari, ainsi que les centres culturels où je travaille.

En cette période de l'année, j'aime bien m'emparer des fins catalogues de publicité de produits à l'occasion du Otchûgèn des supermarchés, les ramener chez moi, et les feuilleter tranquillement avec ma fille en buvant un thé glacé. Les produits sont beaux, intéressants, évoquent le plus souvent la fraîcheur qui contrecarre les grosses chaleurs de la saison. Un de mes petits plaisirs d'été! En voici quelques photos:

Photos du pamphlet de mon supermarché 1: melon musqué de luxe de Hokkaïdo 2: Anguille Unagi grillée et confite, met idéal pour supporter la chaleur paraitrait-il  3: poissons enroulés de feuille d'algues 4: légumes salés dans récipients de bambou 5: nouilles Sômèn 6: gelées dessertPhotos du pamphlet de mon supermarché 1: melon musqué de luxe de Hokkaïdo 2: Anguille Unagi grillée et confite, met idéal pour supporter la chaleur paraitrait-il  3: poissons enroulés de feuille d'algues 4: légumes salés dans récipients de bambou 5: nouilles Sômèn 6: gelées dessertPhotos du pamphlet de mon supermarché 1: melon musqué de luxe de Hokkaïdo 2: Anguille Unagi grillée et confite, met idéal pour supporter la chaleur paraitrait-il  3: poissons enroulés de feuille d'algues 4: légumes salés dans récipients de bambou 5: nouilles Sômèn 6: gelées dessert
Photos du pamphlet de mon supermarché 1: melon musqué de luxe de Hokkaïdo 2: Anguille Unagi grillée et confite, met idéal pour supporter la chaleur paraitrait-il  3: poissons enroulés de feuille d'algues 4: légumes salés dans récipients de bambou 5: nouilles Sômèn 6: gelées dessertPhotos du pamphlet de mon supermarché 1: melon musqué de luxe de Hokkaïdo 2: Anguille Unagi grillée et confite, met idéal pour supporter la chaleur paraitrait-il  3: poissons enroulés de feuille d'algues 4: légumes salés dans récipients de bambou 5: nouilles Sômèn 6: gelées dessertPhotos du pamphlet de mon supermarché 1: melon musqué de luxe de Hokkaïdo 2: Anguille Unagi grillée et confite, met idéal pour supporter la chaleur paraitrait-il  3: poissons enroulés de feuille d'algues 4: légumes salés dans récipients de bambou 5: nouilles Sômèn 6: gelées dessert

Photos du pamphlet de mon supermarché 1: melon musqué de luxe de Hokkaïdo 2: Anguille Unagi grillée et confite, met idéal pour supporter la chaleur paraitrait-il 3: poissons enroulés de feuille d'algues 4: légumes salés dans récipients de bambou 5: nouilles Sômèn 6: gelées dessert

Qu"est-ce-qui vous ferait plaisir?

Ici, j'ai trouvé cette magnifique et intéressante vidéo tirée d'une émission de télé, expliquant aux Japonais étonnés, leurs propres traditions. Il s'agit d'une femme se rendant chez son directeur afin de lui apporter un cadeau d'été dans toute la perfection de la coutume. Elle est accueillie par la femme de celui-ci. Les gestes, les positions, les orientations des corps, des mains, de la tête, les paroles même, tout est rigoureusement calculé et assimilé. C'est époustouflant! Une chose m'a fait rire, lorsque, avant de s'asseoir, elle fait, de manière inattendue, une petite pirouette sur les côtés "pour ne pas montrer ses fesses à son hôte, ce qui aurait été impoli", dit la narratrice! Vous verrez aussi qu'aucune ligne du sol n'est foulée!

Vous découvrirez également, le Furoshiki, ce précieux et très bel emballage de tissu traditionnel japonais, qu'aujourd'hui aussi, on n'utilise guère plus.

Kansaijin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lisa 28/07/2018 14:50

Des furoshiki j'en avais acheté un à Kyoto, ils en vendent plein en formes de sacs dans les magasins de souvenirs ! J'adore les motifs

Kansaijin 29/07/2018 01:22

Exact. Moi aussi j'adore les motifs!

Gagaie 27/07/2018 16:32

Une coutume que je ne connaissais pas...
En y réfléchissant, elle me fait penser un peu à l'habitude que j'avais en fin d'année scolaire (primaire et maternelle) d'offrir un petit présent à l'enseignant de ma fille. ^^
Le fukoshiki, c'est joli comme pliage en tissu. On l'utilise aussi pour les bentô non ?
J'espère que vous ne souffrez pas trop de la chaleur dans ton petit coin du Japon. Ici, c'est chaud chaud (35°C cet aprèm o__O)
A bientôt ! Gaëlle

Kansaijin 28/07/2018 00:55

Bonjour Gagaie :) Comment vas-tu? Pour te répondre : s'il y a le Ochugen l'été, il y a aussi le Oseibo en fin d'année. En effet, ça ressemble au petit cadeau de fin d'année au prof! Mais, ce n'est pas interdit? Oui, c'est vrai qu'on peut envelopper le bento dans un tissu, mais moins précieux qu'un vrai Furoshiki. Le bento est si populaire maintenant en France? La chaleur oui, il y a un jour où nous détenions le record du monde! Cette année semble un peu particulière, mais bon c'est l'été, japonais! On s'équipe, et nos parcours sont toujours bien climatisés, on apprend à gérer un peu comme un jeu. Une belle luminosité au chant des cigales! Dommage juste que ça limite nos sorties à l'extérieur. Et maintenant, on a un petit répit, le passage d'un typhon! 35 en Alsace, oui, je me souviens! Surtout qu'en principe les gens n'ont pas de climatiseurs à la maison ni de ventilateurs! Mais la nuit, vous pouvez quand même souffler un peu parce que la température baisse bien jusqu'à 22, ce qui n'est pas le cas ici où ça plafonne quand même aux alentours de 30! Et ouvrir les fenêtres pour dormir est sans appel!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents