Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JAPON BALADES

JAPON BALADES

Bienvenue sur mes pages de petits voyages en images à travers le pays où je vous propose, en complément d'un guide, ou de mon livre par exemple, un bel éventail d'aperçus dans toute la simplicité de Haïkus.


Chroniques : Le 31 décembre 2018

Publié par Kansaijin sur 31 Décembre 2018, 20:49pm

Catégories : #Chroniques

Bonsoir,

Depuis mes dernières chroniques, j'ai passé des moments assez difficiles, durant tout le mois de novembre. Je n'aime pas beaucoup parler publiquement de choses personnelles, notamment en ce qui concerne ma santé, mais me suis dit que si cela pouvait servir à quelqu'un... Voilà, j'ai eu une kératite assez sérieuse car ulcéreuse avec une grosse éraflure sur un oeil, si profonde que j'ai du passer une journée dans le noir complet à cause d'une terrible photophobie où le moindre rayon de lumière me faisait l'effet d'un coup de poing sur un hématome. Et je passe des détails... Mes yeux étant rouges et mes paupières enflées, mon ophtalmologue m'avait diagnostiqué une conjonctivite. Je voyais très trouble d'un côté, mais il me disait que ce n'était pas alarmant et normal. J'avais aussi l'impression de gros grains de sable, voire de morceaux de verre sous les paupières, ce qui à chaque clignement me faisait l'effet de griffures sur la cornée. "Impression de corps étranger, c'est normal pour une conjonctivite" disait-il aussi. Quelque étaient les gouttes que j'y mettais, j'avais l'impression d'introduire de l'acide dans mes yeux. En insistant vivement sur la gravité de mes symptômes, le médecin s'est enfin décidé à me faire un test spécial (pourquoi donc ne me l'a-t-il pas fait tout de suite?), pour enfin découvrir, alarmé, mes ulcères cornéens, et m'a directement envoyé à l'hôpital Kaisei de Kobé où ils disposent d'un centre spécialisé pour les yeux. Là, il m'ont prescrit un traitement à la pommade ophtalmique antibiotique opaque. Après quelques semaines de vision floue, avec impossibilité de lire et de travailler sur ordinateur, tout est rentré dans l'ordre heureusement. J'avais laissé trainer et négligé un syndrome de l'oeil sec Dolai Ai (de l'anglais "dry eye") comme ils disent ici, chose à traiter absolument. Les gens m'ont dit, par après, qu'en cas de problème oculaire sérieux, de prendre rendez-vous tout de suite à cet hôpital Kaisei 海星, où sont d'ailleurs soignés beaucoup d'étrangers parce qu'on y parle anglais, car leur "Eye center" a vraiment bonne renommée dans la région, et ne pas consulter un simple médecin de quartier qui n'aurait l'habitude que de banalités. Pour accompagner mon traitement, je me suis aussi acheté un supplément, des comprimés à la lutéine et au Mégusuri no Ki, littéralement "arbre médicament pour les yeux"! Il s'agit d'une variété d'érable duquel on faisait, autrefois infuser des morceaux de tronc, des feuilles, afin de traiter les yeux!

☆Hôpital Kaisei (海星病院 Kaisei Byôin), des "étoiles sur la mer", à Kobé, sur le flanc de la montagne. Ligne de train Hankyu, gare de Rokko, et, depuis, navette gratuite qui y monte en une dizaine de minutes. Prendre rendez-vous.

 

Les relations de couple au Japon et en Amérique latine (encore!)

Une femme japonaise, la quarantaine, ayant vécu, avant son mariage, plusieurs années en Amérique latine m'avoue, attristée, manquer cruellement de contact tactile, de témoignages d'amour, d'attachement de la part de son mari, lui aussi japonais, de baisers, et de, il faut le dire, rapports sexuels. Se confiant à lui quand à ses besoins, ses aspirations, celui-ci lui aurait répondu froidement qu'une femme ne dit pas ce genre de choses à son mari, et de poursuivre "Ici, on est au Japon, pas au Guatémala, alors tu dois te comporter comme une Japonaise". Je suis restée pantoise.

Une autre femme japonaise mariée à un Brésilien se plaint d'être fatiguée et stressée car le sien est "collant"(ベタベタ bétabéta), trop tactile, lui donne trop chaud avec ses mains sur elle, ses épaules par exemple lorsqu'elle fait la vaisselle ; il veut l'accompagner lors de la plupart de ses sorties, comme aller faire les courses avec elle... Je lui ai dit que le mariage était fait pour s'aimer et être ensemble non? A quoi elle a répondu que c'était une différence fondamentale entre les étrangers comme moi et les Japonais, que je ne pouvais pas comprendre.

Mais je ne cherche plus à comprendre, et suis même fatiguée de me demander quelles sont les choses objectives que nous avons en commun, nous tous, humains, à part le besoin de manger, boire, dormir, devoir avoir des rapports sexuels pour procréer, et encore!

 

Cadeau

Une étudiante, afin de me remercier pour mes cours de français qu'elle a beaucoup appréciés, m'a fait le joli cadeau d'un service à thé à toutes petites tasses. J'adore! Je lui écris un e-mail pour l'en remercier, car oui, au Japon, un "merci" le jour même ne suffit pas, il faut réitérer au moins une fois par courrier ou par téléphone. "Mais... ce n'est pas un service à thé, mais à saké!" Ah!

Chroniques : Le 31 décembre 2018

Voilà, pour terminer l'année, non, je ne vous dirai pas "merci de m'avoir lue", je trouve cela absurde dans la mesure où je ne pense pas que quiconque se soit forcé à le faire pour moi, pour me rendre service, mais plutôt "j'espère que vous avez eu plaisir à me lire, à découvrir le Japon, des images, des ambiances, des saveurs... que ce partage vous ait fait voyager un peu avec moi, ou aidé à préparer votre voyage...". Par contre je remercie tous ceux qui ont acheté mon livre cette année aussi, en espérant que vous avez passé d'agréables moments avec lui.

A l'année prochaine pour de nouveaux articles!

Kansaijin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

HeleneM 06/01/2019 15:26

C'est toujours un plaisir de vous lire ! Alors merci de nous faire partager ces chroniques japonaises, excellente année 2019 en espérant que ces soucis de santé soient derrière vous !

Kansaijin 07/01/2019 03:23

Merci beaucoup pour votre message Hélène. Je suis contente :) Une merveilleuse année 2019 à vous aussi! Bises

Gagaie 01/01/2019 18:49

Il est joli ton service à saké (les bols font penser à des petits bols à thé, je comprends la méprise lol)
C'est toujours sympathique de lire les petites anecdotes que les gens te confient. Tu aurais dû penser à une carrière dans le social ou la psychologie lol.
Je profite de ce post pour te souhaiter une très belle Année du cochon. Qu'elle apporte à toi et à ta famille: une bonne santé, des rires, des sourires, la réussite des choses entreprises et des sousous pour voyager etc...

Prends bien soin de toi, à bientôt !

Gaëlle

Kansaijin 02/01/2019 02:05

Mais... je pense que j'y mettrai quand même du thé, de subtils petits crus chinois que mon mari aime concocter!
Une carrière dans le social ou la psycho... je crois que ça me mettrait la pression et me pèserait trop émotionnellement, notamment par difficulté à prendre du recul... même si je suis toujours contente de pouvoir apporter quelque écoute et soutien à des amis !

Une merveilleuse année 2019 dans tous les aspects à toi et ta famille aussi ! Bisous

Marie-Aude 01/01/2019 12:26

Merci à vous d'écrire ces articles qui me dépaysent, me font rêver ... et m'amusent bien quand vous parlez des différences de couple, par exemple. Je vous souhaite une excellente année 2019, et que vos problèmes d'yeux soient définitivement réglés.

Kansaijin 01/01/2019 12:54

Merci beaucoup pour votre message Marie-Aude ! Une merveilleuse année 2019 à vous aussi. Ca va je peux continuer sur les couples alors ;) J'avais un peu peur que cela fatigue les gens! Bises

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents