Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JAPON BALADES

JAPON BALADES

Bienvenue sur mes pages de petits voyages en images à travers le pays où je vous propose, en complément d'un guide, ou de mon livre par exemple, un bel éventail d'aperçus dans toute la simplicité de Haïkus.


Préf. de Shizuoka : Péninsule d'Izu - les thermes de Shûzenji et la cascade de Jôren

Publié par Kansaijin sur 15 Février 2019, 08:00am

Catégories : #Centre & Shikoku

Les thermes de Shûzen-ji 修繕寺温泉 (Shûzènji-onsèn)

Sous l'abri, bain de pieds chaud (très), gratuit

Sous l'abri, bain de pieds chaud (très), gratuit

Tout au coeur de la péninsule d'Izu à deux heures environ de Tokyo, au milieu de ses vallons verdoyants, les thermes Shûzenji Onsèn 修繕寺温泉.

Historiquement, le célèbre moine Kûkai, ou Kôbô-daishi (774-835), fondateur du grand mouvement bouddhiste ésotérique Shingon "de la vraie parole" y aurait, durant sa jeunesse, effectué son apprentissage, et, miraculeusement, fait jaillir au milieu de la rivière la source chaude à l'origine du site!

J'ai aimé le rouge éclatant des rambardes des ponts apportant sa note énergique et exotique japonaise, contrastant joliment sur les couleurs sobres du paysage, sa verdure et son atmosphère de promenade relaxantes.

 

Préf. de Shizuoka : Péninsule d'Izu - les thermes de Shûzenji et la cascade de Jôren
Préf. de Shizuoka : Péninsule d'Izu - les thermes de Shûzenji et la cascade de Jôren Préf. de Shizuoka : Péninsule d'Izu - les thermes de Shûzenji et la cascade de Jôren Préf. de Shizuoka : Péninsule d'Izu - les thermes de Shûzenji et la cascade de Jôren
Préf. de Shizuoka : Péninsule d'Izu - les thermes de Shûzenji et la cascade de Jôren Préf. de Shizuoka : Péninsule d'Izu - les thermes de Shûzenji et la cascade de Jôren

En chemin, un petit sanctuaire niché entre de hauts cyprès. Amusant ce petit escalier permettant de passer à travers un couple d'arbre sacrés en formulant, comme le veut la tradition, le voeu d'... avoir un enfant! Comme quoi au Japon, pour devenir maman, il suffirait passer entre deux cyprès!

Préf. de Shizuoka : Péninsule d'Izu - les thermes de Shûzenji et la cascade de Jôren Préf. de Shizuoka : Péninsule d'Izu - les thermes de Shûzenji et la cascade de Jôren Préf. de Shizuoka : Péninsule d'Izu - les thermes de Shûzenji et la cascade de Jôren
Préf. de Shizuoka : Péninsule d'Izu - les thermes de Shûzenji et la cascade de Jôren Préf. de Shizuoka : Péninsule d'Izu - les thermes de Shûzenji et la cascade de Jôren

La cascade Jôren no Taki 浄蓮の滝 (25m)

Préf. de Shizuoka : Péninsule d'Izu - les thermes de Shûzenji et la cascade de Jôren

A une vingtaine de minutes en voiture des thermes de Shûzenji, Jôrèn no Taki, classée au registre des 100 plus belles cascades du pays. Prononcer: Djôlèn. Taki 滝 (j'aime bien la sonorité) veut dire: cascade.

Elle est belle, puissante, épaisse, touffue, fougueuse avec des airs de cascade tropicale de par la végétation luxuriante qui l'entoure, les reflets bleus de son bassin où l'on aimerait plonger.

 

Préf. de Shizuoka : Péninsule d'Izu - les thermes de Shûzenji et la cascade de Jôren

Le site est célèbre aussi pour ses champs de Wasabi, ce raifort japonais d'un vert vif. Son goût est similaire à celui de notre variété blanche avec une note verte en plus, et surtout ce piquant qui décoiffe! Par conséquent, il est possible d'acheter quelques racines fraiches, ainsi que toute une panoplie de spécialités au Wasabi, du drôle de chocolat vert, jusqu'à la crème glacée!

Champs de Wasabi (raifort japonais) et racines de WasabiChamps de Wasabi (raifort japonais) et racines de Wasabi

Champs de Wasabi (raifort japonais) et racines de Wasabi

☆Info. pratique: Attention envolée de marches non négligeable pour y descendre depuis le parking, et à remonter ensuite!

☆Une légende dit qu'ici se trouverait l'habitat de la Yorogumo, une hideuse araignée capable de se transformer en femme séduisante, issue du monde des Yôkaï, fantômes, créatures effrayantes du folklore japonais.

☆Cette cascade est évoquée dans une très célèbre chanson populaire Enka qui met en scène jalousie, passion violente et dévastatrice d'une femme pour un homme, rare au Japon où est plutôt exprimé le renoncement, la résignation à ne pas pouvoir vivre avec celui ou celle que l'on aime. Elle s'intitule: Amagi goé "passage du col d'Amagi" (qui se trouve tout près) et est interprétée par la non moins connue Sayuri ISHIKAWA. Au Karaoké, certaines Japonaises aiment s'encoquiner à la chanter tout en autodérision arborant un petit sourire en coin. 

Bonne promenade dans la péninsule d'Izu! Vous aimerez peut-être aussi les articles en lien ci-dessous, qui pourront vous permettre de concocter votre petit voyage!

Kansaijin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Shana 26/02/2019 14:56

Très bel article, très intéressant et bien écrit. Je reviendrai me poser chez vous. A bientôt.

Kansaijin 26/02/2019 15:29

Merci et bienvenue Shana !

Nisikawa 19/02/2019 10:38

Ce joli cascade. Je voudre visite la-bas. Le enka amagigoe est tres joli. Vous aime ?

Kansaijin 19/02/2019 10:51

Oui, j'aime beaucoup cette chanson Enka, la mélodie, la musique, c'est seulement que certaines paroles sont dures!

Gagaie 18/02/2019 17:24

Une jolie promenade dans la nature. La cascade fait très paysage de "carte postale".
C'est impressionnant tout ce vert, je n'aurais jamais soupçonné que c'était une plantation de wasabi.

Bises, bonne semaine.

Kansaijin 20/02/2019 01:57

Oui ;) Tu le manges avec quoi?

Gagaie 19/02/2019 16:23

Oui, c'est comme le raifort de chez nous mais faut quand même le déguster à petite dose hihi!

Kansaijin 19/02/2019 00:49

Oui, le paysage est vraiment joli. Tu aimes le wasabi?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents