Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JAPON BALADES

JAPON BALADES

Bienvenue sur mes pages de petits voyages en images à travers le pays où je vous propose, en complément d'un guide, ou de mon livre par exemple, un bel éventail d'aperçus dans toute la simplicité de Haïkus.


Chroniques : Le 17 août 2019

Publié par Kansaijin sur 17 Août 2019, 23:27pm

Etonnantes cigales

Bonjour,

Dans l'air de la fin de l'après-midi, un peu moins chaud qu'en pleine journée, mais dense tout de même, qui pose son film de sueur moite sur la peau. Le ciel est bleu, un avion blanc au loin s'envole. Je suis assise à la table de mon salon de jardin, sur mon balcon devant mes pots de fleurs bleues, de persil et de basilic dont les feuilles sentent délicieusement bon. J'en parfume mes mains en effleurant ses feuilles. Tout autour, c'est un bain de chant de cigales au son doux, ponctué par d'autres, celles qui annoncent la fin de l'été. "Ts ts ts couiiiik" font-elles alors que les Japonais certifient qu'il s'agit de "Tsukutsuku boooosh". Il y a beaucoup d'arbres autour de chez nous, et le matin, nous nous réveillons comme immergés au milieu d'un intense concert, un déluge, une tornade de sons comme issus de petits jouets électriques. Mais, c'est curieux, cette année, les cigales "Miiin Miiin" de début de saison ne se sont pas fait entendre... Il y aurait pléthore de sortes de ces insectes chanteurs, selon les dates et les régions du pays.

Celles que nous entendons le matin sont appelées "Kumazémi", littéralement "cigales ours" probablement à cause de leur imposante taille.

Voici les Tsukutsuku booosh de la mi-août...

 

... et les "Miiin Miiin" qui ont fait défaut cette année.

Là, c'est le Higurashi, "du coucher de soleil". J'aime beaucoup son chant un peu mélancolique comme lancé à travers les forêts de montagne, au crépuscule.

Voilà, maintenant tout tout tout, vous savez tout sur les cigales... enfin presque. Je ne fait pas trop dans la recherche scientifique et l'analyse pragmatique, je préfère la poésie des choses, ... peut-être trop, je l'admets. En tout cas, ce que je sais c'est que seuls les mâles chantent, crient, elles se nourrissent de la sève des arbres, des plantes en la suçant à travers une seringue qui se situe entre leurs pattes antérieures, leur vie éphémère ne dure que quelques jours. Souvent, il arrive de croiser l'un de leurs gros cadavres sur le sol, couchés sur le dos, leurs pattes repliées sur leur abdomen, telles des momies, triste spectacle que j'ai mal supporté devant ma porte un matin. Par le bout d'un long parapluie, j'ai voulu l'éloigner, la projeter plus loin. Mais, dès l'impact sur le flanc de l'"animal",  car sa taille indécente ne mérite pas l'appellation d'"insecte, il a bondi en une fraction de seconde, s'envolant dans les airs en émettant un long cri grattant et effrayé. J'avais ressuscité une cigale! Joie!

La chaleur torride de l'été

Nous sommes à l'apogée de l'été, la consécration, et il fait chaud mes amis, ça ne rigole pas du tout. Lorsque l'on sort d'un espace climatisé, l'atmosphère nous enveloppe comme une laine diaphane, agréable même. On se dit alors que cela est supportable. Puis, peu à peu, ce "manteau" se met à coller, presser, jusqu'à nous faire suinter fébrilement. En ville, dans les sites touristiques, les visages croisés sont luisants, leurs traits ont perdu leur ressort et, avec la bouche entrouverte, pendent lamentablement d'accablement. Parfois, quelques uns sourient de satisfaction, jouissant de la fraîcheur de l'un de ces petits ventilateurs portables à piles comme c'est la mode cette année, brandis devant leur menton.

C'est au milieu de cet impitoyable cagnard que j'ai été envoyée faire le guide à Nara et à Kyoto, que je ne vous conseille vraiment pas chaleureusement en cette saison . Oui, évitez l'été, car les hautes températures avoisinant parfois les 40 degrés conjugués à l'humidité ambiante sont à tomber, et, d'ailleurs, il y en a qui s'effondrent, pris de coups de chaleur. Les ambulances en ramassent tous les jours. Et là, j'ai eu un peu peur que la prochaine sirène soit pour moi.

Rinn

Kyoto, traditionnelle et élégante Kyoto... Pour la deuxième fois, j'ai eu l'occasion de dormir dans l'un de ces nombreux hôtels de charme de la récente chaîne Kyotoïte: Rinn, que je vous conseille vivement pour un séjour en immersion dans l'ancienne capitale. En effet, ils proposent de petits hôtels, locations de maisons, dans le concept de "séjourner dans la ville comme si l'on y habitait", c'est à dire dans des maisons traditionnelles de bois aux intérieurs simples et décorés avec soin dans le style local. Tout est joli, chaleureux et très très propre. En fermant un oeil sur la petitesse de certaines chambres où il est difficile d'étaler sa valise, l'accueil un peu strict, c'est parfait!

Kansaijin depuis le Japon caniculaire

 

Pour davantage encore d'immersion au coeur du Japon, mon livre :)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cherry Wood 18/08/2019 11:00

Merci pour cet article, très intéressant avec les différentes cigales, je préfère aussi la dernière, avec son chant plus apaisant. La deuxième est rigolote !


"je préfère la poésie des choses". Moi aussi. ^^

Ici (près de Toulouse) il fait encore très chaud (la France est coupée en deux niveau températures), et surtout très sec... Mais bon ça s'est bien calmé, comparé à il y a quelques semaines.

Kansaijin 19/08/2019 01:17

:) Merci pour ton message Cherry! Toulouse, ça doit être beau comme ville. Je n'y suis jamais allée, et les petits villages autour, comme tu les photographies si bien... mais c'est à l'opposé de l'Alsace, ma région d'origine. Peut-être un jour...

thulliez pierrette 18/08/2019 07:40

Découverte souriante ce dimanche...les cigales du Japon vont rendre jalouse les volatiles de notre cher "midi" . pour le moment elles susurrent leurs mélodie aux oreille de notre chat...intéressé, surpris, inquiet mais aucun animal ne vient le menacé, il 'assoupi
Merci pour le partage de ce ces superbes demeures....j'en rêve et j'en suis certaine, un jour je dormirai dans un kyokan, si cela est en rêve, vous aurez grandement contribué au réalisme de cette expérience..
Que la fin d'été vous soit douce et paisible.
Merci.

Kansaijin 18/08/2019 09:55

Oui, la mélodie des cigales du midi est plus reposante :) Oh, vous êtes dans le sud de la France, j'adore! Un belle région pour un chat aussi!
Là il ne s'agit pas de ryokans, mais de petits hôtels beaucoup plus abordables sans les repas. Un nouveau concept. Je vous souhaite de réaliser bien vite votre rêve et je suis heureuse de pouvoir vous aider à le concrétiser. Merci Pierrette!

JuliedeParis 17/08/2019 17:21

Quelle belle photo ! C'est à Kyoto ? Les cigales, c'est intéressant ! Qu'est-ce-qu'elles on l'air grosses ! La chaleur doit ressembler à celle qu'on a vécue en France en juillet.
Les hôtels on l'air chouettes ! J'adorerais y dormir. Merci.

Kansaijin 18/08/2019 01:55

Oui, la photo, c'est à Kyoto, dans le quartier de Gion. En Juillet, vous avez expérimenté le Japon alors :) Moi aussi j'ai hâte de reséjourner dans un Rinn! Merci à toi aussi

Gagaie 17/08/2019 16:40

Chez vous, il fait une chaleur infernale et ici, il fait un temps d'automne... Vraiment curieux ces disparités de températures...
Je suis allée écouter les différentes, la numéro 3, celle que l'on entend au crépuscule, est souvent dans les animés japonais. On la reconnaît avec son chant bien caractéristique.
Bon courage pour la chaleur, cela ne doit pas être marrant. Je comprends mieux pourquoi tellement de monde s'échappe à Okinawa. L'air m'a l'air plus supportable.

Bises et bon weekend.

Kansaijin 17/08/2019 17:17

Ooh, Gaelle! OUII, exactement celle des dessins animés, c'est la Higurashi, j'ai remarqué ça aussi! Elle a quelque chose de romantique non? Bon cette chaleur ici n'est pas exceptionnelle, c'est le Japon en été :) Mais chaque année ça surprend tout de même! Et puis on se trouve sous les latitudes de la Tunisie, du Sahara, alors...
A Okinawa, l'air plus supportable... je sais pas, peut-être parce qu'il y a la mer... et le vent qui va avec...
Bon week-end aussi en Alsace! Schmoutz ;)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents