Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JAPON BALADES

JAPON BALADES

Bienvenue sur mes pages de petits voyages en images à travers le pays où je vous propose, en complément d'un guide, ou de mon livre par exemple, un bel éventail d'aperçus dans toute la simplicité de Haïkus.


Osaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux Darumas

Publié par Kansaijin sur 19 Septembre 2020, 15:39pm

Catégories : #Osaka & Kôbé

Il se situe au nord d'Osaka, tout au fond du parc forestier de Minoo, pas très loin de la célèbre cascade.

Ses origines remontent au 8e siècle. Katsuôji 勝尾寺 signifie littéralement "Temple de la Victoire". Ainsi a-t-il été nommé par l'empereur Seiwa, au 9e siècle, attribuant la guérison de ses maux à la force des prières de ses prêtres.

A ma grande surprise, le site est très vaste, de nombreux bâtiments sont disséminés à flanc de montagne, dominé tout en haut, par une jolie tour pagode à étages rouge, l'une de celle qui rendent si enchanteurs les paysages japonais.

Voici l'entrée, où nous accueille déjà une horde de mini-Darumas.

Osaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux DarumasOsaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux Darumas
Osaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux Darumas

Tout de suite, nous nous trouvons au bord d'un petit lac sur lequel se prolonge un îlot surmonté de son sanctuaire dédié aux arts et à la musique...

Osaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux Darumas
Osaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux Darumas
Regardez le petit Daruma posé sur la queue du lion! Regardez le petit Daruma posé sur la queue du lion! Regardez le petit Daruma posé sur la queue du lion!

Regardez le petit Daruma posé sur la queue du lion!

Puis, ce magnifique escalier bordé d'érables...

Osaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux Darumas

... nous mène à cette exposition de Darumas déposés, dans un équilibre parfois incertain, par les chanceux qui ont vu leur voeu se réaliser.

Osaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux Darumas

Le DARUMA, son étymologie vient du sanskrit "bodhidharma" dont on a gardé le "dharma" et japonisé la prononciation. Il s'agit du moine bouddhiste originaire d'Inde, fondateur de l'école Zen.

Celui-ci est devenu une figurine traditionnelle japonaise de papier mâché le représentant habillé le plus souvent de rouge sans bras ni jambes apparentes. Il est utilisé comme support afin de concrétiser un voeu de réussite, porter chance dans un projet. A l'acquisition, ses yeux sont blancs. il s'agit alors de lui dessiner en noir une seule pupille, le laisser tel jusqu'à l'accomplissement du projet, où l'on dessinera le deuxième oeil.

Voilà, ils sont tout beaux, rouges, tout pimpants. Sur leur ventre est calligraphié en grand, l'idéogramme Katsu 勝 (gagner). Il est amusant d'observer leurs différentes expressions selon la taille et la position de leurs pupilles!

Osaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux Darumas
Osaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux DarumasOsaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux Darumas

Soudain retentissent des incantations bouddhistes O kyô, en direct, diffusées à plein régime à travers tout le site par des haut-parleurs. Non, pas ces incantations habituelles monotones, grises, opaques, apaisantes, appelant au vide, au recueillement, mais un chant énergique, accentué, rythmé et puissant comme un concert de Taïkô, entraînant qui donne envie de se dépasser, de danser même, et c'est ce que, en famille, avons... fait!

Puis, un peu plus haut, nous parvenons à ce bâtiment, derrière lequel se dressent des étagères à petits Darumas

Osaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux Darumas
Osaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux DarumasOsaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux Darumas

Là, se trouve un espace dédié à la déesse protectrice des foetus morts de fausses couches, ou suite à des avortements. Notez les statues de petits enfants s'accrochant aux jupes de la divinité. Deux fois par an, des cérémonies leur sont dédiées. En leur souhaitant de pouvoir renaitre dans une prochaine vie de gagnants!

Osaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux Darumas

Ici, en option, c'est pour effectuer le pèlerinage des 88 temples de Shikoku ... en un temps record et sans se fatiguer! En effet, il s'agit d'un tour, à l'intérieur d'un bâtiment. Chaque statue représente une étape, et sous chacune d'elles est étalé et surmonté d'une dalle un peu de sable en provenant! Il suffit alors de poser un pied sur chaque dalle en joignant 88 fois les mains et le tour est joué! J'adore ce sens de l'économie chez les japonais!

Osaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux Darumas

Et nous voilà au point clé de notre périple, l'édifice principal, le Hondèn devant lequel on pourra acheter son Daruma. Les plus petits coûtent 2000 yen, puis les prix s'envolent jusqu'à 200 000!!! Dans la tradition, on peindra alors sa pupille droite, écrira au dos notre souhait, suivi de nos noms, âge et adresse, le présentera devant l'autel au dessus des bâtons d'encens diffusant un délicieux parfum de vanille. J'aime moyennement les parfums d'encens, mais dois dire que celui de ce temple est le meilleur que je n'aie senti, proche de Tobacco Vanille de Tom Ford pour ceux qui, comme moi aiment les parfums

Ceci fait, la figurine à une pupille est ramenée chez soi jusqu'à la réalisation du souhait.

Osaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux Darumas

On pourra aussi s'offrir un petit Omikuji-Daruma, dans lequel se trouve glissé un petit papier prédisant notre bonne, ou mauvaise fortune à venir, puis le déposer, vide quelque part sur le site. Ce sont eux que l'on découvre en tous endroits possibles et imaginables de l'enceinte du temple, tels des oeufs de pâques cachés dans un jardin, et qui donnent tant de charme à cet endroit. Sur leur ventre est dessiné le caractère simplifié du bonheur: Fuku 福

Osaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux Darumas
Osaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux DarumasOsaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux Darumas
Osaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux DarumasOsaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux DarumasOsaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux Darumas

De retour vers le lac, un coin où nourrir les carpes Koï multicolores qui se précipitent frénétiquement vers le bord sitôt détectée depuis leurs eaux troubles la silhouette d'un humain! Gourmandes, elle jouent sauvagement des nageoires ouvrant dans un rythme effréné leurs gosiers à la verticale à l'affût de la croquette qui tombera. Rien de beau dans cette grotesque soupe de poissons, c'est juste ... à la fois effrayant et stupéfiant!

Osaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux DarumasOsaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux Darumas

Ainsi se termine notre visite du Katuôji, qui aura duré deux heures, exactement le temps de notre forfait parking à 500 yen.

J'ai aimé, le rouge vif des gros Darumas, les petits mignons qui peuplent originalement le site, les énergiques et entrainants chants bouddhistes diffusés régulièrement tout au long de la journée, et le délicieux parfum d'encens vanillé. Tout semble se mettre en symbiose afin de nous encourager, nous pousser à réaliser et croire en un projet. Et, ce fût pour moi, en trois mots, un coup de coeur.

Pendant que j'écris cela, mon nouveau Daruma à une pupille me cligne de l'oeil depuis le haut de mon buffet. Bienveillant, il me soutiendra, me donnera de l'entrain, me rappellera à l'ordre aussi lorsque je me disperserai, afin de pouvoir attendre l'objectif que je me suis fixé.

Kansaijin

 

Osaka: Katsuôji 勝尾寺, le temple aux Darumas

☆Au Japon, un "bonhomme de neige" se dit "Daruma de neige"Yuki-Daruma". Dans le Kansai, le jeu de notre enfance "Un deux trois soleil!", s'appelle "Daruma ga kolonda!" (Le Daruma s'est renversé).

Afin de booster un peu ma rubrique commentaires encourager l'interaction avec mes lecteurs, mon webmaster me suggère de poser une question à la fin de chacun de mes articles, comme le font , j'ai constaté, beaucoup de bloggeurs. Alors essayons...

Et vous, avez-vous déjà acheté un Daruma pour vous accompagner et vous porter chance dans un projet?

Pratique: Entrée à 400 yen. Paking 500yen! Possible à pied depuis la gare de Minoo de la ligne Hankyu à une demi-heure d'Osaka en passant par la cascade ou aller en taxi et retour à pied. Bus aussi depuis la gare de Minoo, mais très rares. Attention, foule incommensurable sur les routes et partout à Minoo à la saison des feuilles rouges, de mi à fin novembre, mais peut-être que pour cette année 2020 sous le règne de Maître Corona, ce sera plus calme...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gagaie 23/09/2020 17:12

Une belle balade au temple des darumas. Sont un peu flippants avec leur fond de l'oeil blanc...
Quelle bande de gloutonnes ces carpes! On voit que ta fille prend plaisir à nourrir ces voraces hihi!
Pas de daruma par chez moi, un peu compliqué d'en trouver si on ne passe pas par la case shopping sur internet.

Bises alsaciennes, à bientôt!

Kansaijin 24/09/2020 02:06

:) Bises (pas japonaises, ça n'existe pas) du Japon!

JujudeParis 22/09/2020 14:04

Non, mais je voudrais bien, ça doit donner de la motivation tout en ayant un bel objet japonais à la maison. En tout cas, c'est un très bel endroit.

Kansaijin 24/09/2020 02:07

:)

Mathis 21/09/2020 16:38

Non je n'en ai jamais acheté mais ils sont vraiment trop mignons !

Kansaijin 22/09/2020 00:04

On en trouve en France? Dans les magasins japonais peut-être? Tu veux que je t'en ramène un ? :)

Brenda 21/09/2020 08:37

Yes, I have bought a Daruma and still have it now with both eyes drawn in as my wish came true! I wanted to feel I had done my best when writing a Dissertation for my MA. And I did do my best. Once in Japan we went to a temple where unsuccessful Darumas were burnt in a huge pile. Very impressive.

Kansaijin 22/09/2020 00:03

:) c'est un bon support, j'en avais acheté un aussi pour mon livre. Et maintenant nous avons un souvenir qui nous rappelle notre projet réalisé, c'est sympa!
Oooh, il existe un temple où l'on brûle les unsuccessful Darumas??? Kawaisooo! Il faut absolument ganbaru!!!!!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents