Préf de Hyôgo: Ile d'Awaji: Le mémorial du grand séisme de Kobé (1995)

Publié le par Kansaijin

En promenade en voiture dans le nord de l'île d'Awaji, nous nous retrouvons par hasard devant un grand bâtiment de béton d'une centaine? de mètres de long traversé d'une grande vitre. J'avais d'emblée pensé à une piscine couverte, mais il s'agissait, en réalité, du Mémorial du grand séisme du 17 janvier 1995. Kobé fut la grande ville la plus touchée par la catastrophe, mais l'épicentre se trouvait tout près d'ici, sous l'île d'Awaji.

A l'entrée, une exposition de photos représentant des images semblant sorties tout droit d'un film de science fiction: pont autoroutier, gare, habitations effondrés..

Préf de Hyôgo: Ile d'Awaji: Le mémorial du grand séisme de Kobé (1995)Préf de Hyôgo: Ile d'Awaji: Le mémorial du grand séisme de Kobé (1995)Préf de Hyôgo: Ile d'Awaji: Le mémorial du grand séisme de Kobé (1995)

... puis cette section de faille conservée intacte...

Préf de Hyôgo: Ile d'Awaji: Le mémorial du grand séisme de Kobé (1995)
Préf de Hyôgo: Ile d'Awaji: Le mémorial du grand séisme de Kobé (1995)Préf de Hyôgo: Ile d'Awaji: Le mémorial du grand séisme de Kobé (1995)

Dehors, cette solide maison ayant résisté aux secousses, avec, à l'intérieur, la cuisine reconstituée à l'état où elle se trouvait après les secousses qui ont projeté la vaisselle à l'extérieur des meubles, renversé les chaises... Une petite parenthèse sur le côté rétro des objets de 1995, qui ne me semble pourtant pas si lointaine...

Préf de Hyôgo: Ile d'Awaji: Le mémorial du grand séisme de Kobé (1995)
Préf de Hyôgo: Ile d'Awaji: Le mémorial du grand séisme de Kobé (1995)

Egalement, des maquettes mouvantes, des explications sur les mécanismes des séismes... très instructives. Et, surtout, cet espace aménagé en cuisine salle à manger japonaise où l'on peut, assis sur une chaise, sur un canapé, expérimenter physiquement les secousses sismiques de 1995 puissance 6,9 sur l'échelle de Richter, à la seule différence que tout, meubles et objets sont solidement fixés au sol et sur les murs, ah et aussi que nous sommes prévenus de ce qu'il va se passer! Cela accompagné de ce bruit grondant enregistré à ce moment précis.

Voilà, cette vidéo de Youtube pour une image concrète:

Personnellement j'ai été impressionnée par le début brutal, la première secousse comme une énorme claque venue de nulle part qui déstabilise, renverse assez violemment. Si ma chaise n'avait pas été fixée j'aurais probablement été projetée au sol avec. J'ai aussi eu le réflexe de m'accrocher au rebord de la table comme ces gens. Les mouvements deviennent ensuite complètement désordonnés, ça saute, ça tournoie, ça balance en folie, comme si les éléments avaient décidé, pour une raison inconnue, de se mettre en colère.

Avec une pensée pour les milliers de victimes qui ont expérimenté cela dans la réalité

Kansaijin, qui ne se trouvait pas encore dans le Kansai en 1995

 

☆Nom officiel du lieu : 北淡震災記念公園 Hokudan Shinsai Kinen Koen

☆Ouvert tous les jours de 9h à 17h

☆800 yen pour un adulte et 300 pour un enfant au jour d'aujourd'hui

☆10 minutes en train depuis Hokudan  Tel: 0799-82-3020

 

Publié dans Centre & Shikoku

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gagaie 10/09/2020 20:32

Les photos sont impressionnantes. Nous sommes bien petits face à la colère de la nature...

Kansaijin 12/09/2020 06:49

Oui, j'ai peine à croire que ça ait pu être comme ça dans la ville où j'habite maintenant ! Ca ressemble à un cauchemar.

MATHIS 10/09/2020 12:31

Impressionnant !

Brenda 10/09/2020 02:38

I was in Gifu at the time and felt the distant big shock. Later we watched it all unfolding on TV. What a terrible disaster.

Kansaijin 10/09/2020 13:48

Oh you feit the shock from Gifu??!