Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur mes pages de petits voyages en images à travers le pays où je vous propose, en complément d'un guide, ou de mon livre par exemple, un bel éventail d'aperçus dans toute la simplicité de Haïkus. Pour un diaporama, taille maxi, cliquez sur les photos!

18 Nov

Préf. de Hyôgo: Les Susuki du plateau de Tonominé 砥峰高原

Publié par Kansaijin  - Catégories :  #De saison, #Centre & Shikoku

Au fond de la campagne de la préfecture de Hyôgo, dont Kôbé est le chef lieu, sur la commune de Kamigawa 上川 se trouve ce plateau vallonné où le Susuki est roi.

Le SUSUKI, qui sonne comme un murmure, un froissement au vent léger, est une herbe sauvage est-asiatique présente, envahissante même, à travers le Japon à l'automne. Terne et discret sous les nuages, il se sublime lorsqu'il capte de ses longs doigts de coton la lumière du soleil, ou griffe le ciel de sa fine silhouette lorsque brille la lune.

Il y en a partout, mais certaines zones, comme ce plateau de Tomoniné (Tomoniné Kôgèn 砥峰高原) lui sont particulièrement dédiées. A l'origine, cet endroit fut aménagé de manière à en recueillir la paille afin de recouvrir les chaumières d'antan. A chaque printemps, le terrain est brûlé de manière à ce qu'il ne reste plus au fond de la terre, que les graines vivaces de nos Sukukis. Aujourd'hui, la tradition se perpétue pour nous offrir cette jolie promenade automnale. Voilà, alors c'est parti...

 

 

 

Préf. de Hyôgo: Les Susuki du plateau de Tonominé 砥峰高原
Les versants ensoleillés comme recouverts de poudre argentée

Les versants ensoleillés comme recouverts de poudre argentée

Préf. de Hyôgo: Les Susuki du plateau de Tonominé 砥峰高原
Préf. de Hyôgo: Les Susuki du plateau de Tonominé 砥峰高原Préf. de Hyôgo: Les Susuki du plateau de Tonominé 砥峰高原
Préf. de Hyôgo: Les Susuki du plateau de Tonominé 砥峰高原

L'impact de la lumière sur les susukis est vraiment fantastique! A contre-jour, ils s'illuminent d'un blanc argenté, et il suffit de se retourner pour se retrouver face à des herbes sèches évoquant la savane africaine!

A contre-jour et pasA contre-jour et pas

A contre-jour et pas

Préf. de Hyôgo: Les Susuki du plateau de Tonominé 砥峰高原
Préf. de Hyôgo: Les Susuki du plateau de Tonominé 砥峰高原

Nous arrivons sur un point de vue, d'où s'étend le panorama des montagnes environnantes. Notez la mosaïque des couleurs, les espaces où est restée telle quelle la forêt originelle, alternée par ceux (vert foncé) où sont plantés par la main de l'homme les cyprès Sugi (杉) qui serviront à construire maisons et temples...

Préf. de Hyôgo: Les Susuki du plateau de Tonominé 砥峰高原Préf. de Hyôgo: Les Susuki du plateau de Tonominé 砥峰高原
Préf. de Hyôgo: Les Susuki du plateau de Tonominé 砥峰高原Préf. de Hyôgo: Les Susuki du plateau de Tonominé 砥峰高原Préf. de Hyôgo: Les Susuki du plateau de Tonominé 砥峰高原
Préf. de Hyôgo: Les Susuki du plateau de Tonominé 砥峰高原

Puis nous redescendons, comme salués par tous ces millions de plumeaux se balançant dans le vent léger tout juste frais.

Voilà, je viens de faire mon plein (Mankitsu) de susukis pour cette année. Ce fut une autre facette beaucoup moins connue de l'automne japonais.

Kansaijin

Préf. de Hyôgo: Les Susuki du plateau de Tonominé 砥峰高原

Pratique : A environ une heure, une heure et demie de Kobé en voiture selon la circulation. Parking à 500 yen aujourd'hui, restaurant sur place où manger des nouilles avec terrasse face au paysage.

Le tour fait environ 5 Km avec pas mal de montées et de descentes parfois abruptes et boueuses.

Voilà à quoi il faudra faire attention: la gadoue donc, de bonnes chaussures sont de rigueur, les frelons géants enragés (j'adore sa tête!), et aux... ours! Les vipères sont mentionnées plus loin. Nous n'avons rien croisé de cette inopportune faune, juste des humains parlant parfois fort au téléphone avec leur Kaisha (entreprise) de boulot et de corona virus.

 

Préf. de Hyôgo: Les Susuki du plateau de Tonominé 砥峰高原

☆Venez un jour de beau temps, absolument, sinon le paysage sera d'une ternitude désolante.

☆Sinon il existe d'autre endroits à Susukis au Japon. Renseignez-vous pour celui le plus proche de chez vous si vous êtes dans le pays!

Commenter cet article

Gagaie 25/11/2020 12:29

C'est joli comme plante, ça me fait penser à l'herbe de la pampa que l'on voit un peu partout dans les jardins occidentaux.
Merci pour cette belle balade automnale qui, comme tu le soulignes, change des momiji.

Bises et bonne semaine.

Kansaijin 25/11/2020 12:54

:) Oui, en fait ce sont des pampas japonaises, et ici ils disent que les pampas sont des susukis géants!

Cherry Wood 19/11/2020 17:31

Superbe ! Merci de parler d'autres végétaux comme les Susuki, très poétiques et élégantes ces graminées et dans un paysage très enchanteur.

Kansaijin 20/11/2020 13:03

Merci pour ton commentaire :) Je suis contente de te retrouver sur mes pages!

JujudeParis 19/11/2020 10:20

Waouh, c'est impressionnant la lumière ! Merci pour cette belle ballade !

Kansaijin 19/11/2020 10:55

Oui, c'est un plaisir!

Mathis 18/11/2020 15:48

Magnifique ballade ! Avec un ours noir au milieu ça doit être top :)

Kansaijin 19/11/2020 00:23

Oui, peut-être :))) Ca ferait un beau contraste!

Archives

À propos

Bienvenue sur mes pages de petits voyages en images à travers le pays où je vous propose, en complément d'un guide, ou de mon livre par exemple, un bel éventail d'aperçus dans toute la simplicité de Haïkus. Pour un diaporama, taille maxi, cliquez sur les photos!