Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JAPON BALADES

JAPON BALADES

Bienvenue sur mes pages de petits voyages en images à travers le pays où je vous propose, en complément d'un guide, ou de mon livre par exemple, un bel éventail d'aperçus dans toute la simplicité de Haïkus. Pour un diaporama, taille maxi, cliquez sur les photos!


Chroniques: le 26 décembre 2020

Publié par Kansaijin sur 26 Décembre 2020, 18:14pm

Chroniques: le 26 décembre 2020

Depuis ma dernière chronique d'août, bien du temps s'est écoulé "A" to iu ma ni, à peine le temps de dire "A", comme le dit cette expression populaire japonaise. L'été lentement s'est achevé, les libellules se sont faites rouges, les cigales mortes jonchaient les sols des bois, des escaliers, tels de gros sarcophages, puis les cri-cris ont bercé nos nuits de plus en plus fraîches, les oliviers odorants ont délicieusement embaumé l'air de nos rues, les kakis ont mûri, les feuilles des arbres se sont parées de rouge, d'orange, de jaune, puis ont tapissé nos sols de leurs étoiles, les températures doucement ont chuté, laissant tomber soudain les premières neiges, s'élevant jusqu'à plus de deux mètres le long des côtes de la mer du Japon. C'est drôle, le Japon serait le pays aux villes de plus de 100 000 habitants le plus enneigé du monde! Tokyo prend aussi quelques flocons, mais pour nous, plus au sud sur la côte Pacifique, cela reste rare. La saison des yuzus, des mandarines et des camélias est venue. Noël est passé. Hier soir, ils ont démonté tous les ornements relatifs à cette fête venue d'Occident, une razzia, un véritable carnage, pour les remplacer, ce matin, par ceux pour la nouvelle année. Les chants sirupeux des commerces invoquant le Santa Claus aussi, ont laissé place à cette mignonne vielle chanson sortie en 1901 pour les enfants impatients de fêter le Shôgatsu (jour de l'an).

Elle dit:

Combien de nuits devrons nous encore dormir jusqu'au Shôgatsu? A l'O shôgatsu nous ferons voler le cerf volant, tourner la toupie! Nous jouerons à la balle Mari, aux raquettes de bois (ce sont les traditions d'autrefois pour le jour de l'an. Actuellement évidemment, celles ci se retrouvent bien délaissées, même si elles se pratiquent encore parfois) Viens vite, vite, O shôgatsu!

 

Sur l'image, pour ceux qui ne connaissent pas le Japon, la maman est assise les pieds sous le Kotatsu, cette table chaufferette recouverte d'un gros futon. En dessous, la chaleur est délicieuse, ... et addictive, c'est pourquoi je n'en ai plus. Elle s'applique à calligraphier ses Nengajô, (carte de voeux), la pile de mandarines à côté d'elle. Derrière dans l'espace du Tokonoma, les décorations traditionnelles de saison.

Voilà, pour vous mettre dans l'ambiance. En ce qui concerne ce qui préoccupe tout le monde, l'impact du petit mais costaud Corona virus, il est bien moindre sur notre quotidien qu'il ne l'est en France. La vie suit son cours relativement normalement. Les contaminations se poursuivent, mais pas de lois, d'obligations strictes. Les gens sont beaucoup plus responsabilisés. Le port du masque et la désinfection de nos mains au gel hydroalcoolique nous sont poliment demandés, des détecteurs de températures corporelles sont placées devant certains commerces... Bien sûr, tous les grands rassemblements de personnes, les fêtes, ont été annulés. Rares sont les gens qui ne se soumettent pas aux recommandations. Si l'on oublie son masque, c'est à nos risques et périls. Les restrictions pratiquées en France font un peu sourire les Japonais qui ont du mal à croire que dans notre pays, celui de la liberté et des droits de l'homme, le régime se fasse si strict, et si... carcéral! Cet été, on encourageait les gens à voyager, avec la campagne "Go to travel" aux réductions intéressantes sur les hôtels, et "Go to eat" la même chose pour les restaurants, les cafés, afin que ces catégories professionnelles soient moins pénalisées par la situation. Mais maintenant, le gouvernement a tout de même mis un frein pour les cinq jours de vacances du Shôgatsu, où les gens ont l'habitude de voyager en masse dans des Shinkansen bondés. On conseille, on conseille vivement de ne pas... mais on n'interdit pas. Et les gens, dans leur légendaire discipline s'y plient au possible. 

Interviews micro-trottoir diffusés au journal télévisé: Maaah, shô ga nai, (c'est comme ça, tant pis) disent-ils tout sourire sous leurs masques, mi-dépités mi-amusés. Il y a de l'argent Uitéru (litt. qui flotte, en surplus) alors mince! On dirait presque que cela les embête! Qu'est-ce-que vous allez en faire? demande le reporter: "Ben, nous, on va aller manger français, des menus à 300 euros", "nous, nous allons nous faire de petits restos de sushis chers, avec des sashimis (chair crue) de cheval", "nous avons acheté une doudoune de marque à 500 euros pour notre fils de un an"... C'est juste... toujours un autre monde pour moi, je ne m'intègrerai jamais à cette mentalité... comment dire... surréaliste..., tout comme pour ça, le fait de s'acheter des membres de la famille pour quelques heures, pour faire semblant d'y croire... une femme et une fille pour manger un pot-au-feu de temps en temps, un papa pour une journée pour faire bonne figure aux réunions des parents d'élèves du primaire pour les mamans solos...

Si vous comprenez l'anglais, voici cette vidéo sur les "familles à louer"

 

 

Bah, non, je ne critique ni ne juge, chacun fait ce qu'il peut avec ce qu'il a pour son bien-être et son bonheur, selon ses valeurs et dans le respect de soi, des autres et de la nature, c'est juste, ... extrêmement surprenant! Non? Jusqu'où iront-ils?

Voilà, j'espère que mes balades de cette année vous ont plu, même si je constate que les articles les plus lus de mon blog sont ceux, peu nombreux, traitant de cuisine et de "bouffe"! J'aurais peut-être dû écrire un blog cuisine. L'ennui est que ce n'est pas trop ma passion! Je préfère nourrir mes sens de découvertes, d'ambiances, d'odeurs, de beauté, au grand air! Mais bon.

Prenez soin de vous, et l'à l'an prochain!

Bises

Diana

 

✳︎ Pour davantage encore d'immersion dans le Japon du quotidien, mon livre pour vois soirées d'hiver ;)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gagaie 06/01/2021 14:36

Deux pays, deux mentalités. Au pays des droits de l'homme où les "râleries" vont bon train, il est nécessaire de mettre un cadre pour éviter d'avoir davantage de cas...
As-tu pratiqué le bain au yuzu comme il est d'usage en début d'année?
Les camélias sont si beaux, tu as bien raison de profiter de leur belle couleur.

Bises et bonne semaine

Kansaijin 08/01/2021 10:14

Dis-donc, tu connais bien les traditions japonaises ;) Tu as déjà vécu au Japon?
Non, je ne prends plus de bains au Yuzu. Ne parfument pas beaucoup et ça a un côté cracra, je préfère les manger et les boire, j'adore leur parfum!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents